L'histoire Fraîchement divorcé, avec deux filles à charge, Pål, la quarantaine, est un joueur endetté jusqu'au cou. Acculé par ses créanciers, il ne voit bientôt plus qu'une issue : faire appel à Rudi, de la bande à Jani. Et la solution ne se fait pas attendre. Une bonne vieille arnaque à l'assurance, qui dit mieux ? Pourtant, rien ne va se passer comme prévu ; car en matière d'escroquerie il est préférable de ne pas avoir recours à un gangster en pleine crise existentielle et, surtout, d'éviter les témoins. Manque de bol, les jeunes amoureux Daniel et Sandra ont aperçu le petit groupe comploter dans la forêt. En ces jours de septembre, de nombreux destins vont basculer à Stavanger, ville portuaire du sud-ouest de la Norvège… 

 

Verdict :ah ces écrivains des pays du Nord. Disons le de suite je n'ai pas accroché; il y a des choses que j'ai aimées quand même et même plusieurs et je vais commencer par celles là.

Les personnages sont nombreux mais l'alternance de point de vue chapitre par chapitre apporte des éclairages différents. L'histoire n'est pas centrée uniquement sur Pal mais sur tout ce petit monde qui évolue autour d'un point départ commun.
Les chapitres sont assez courts, ce qui permet d'avancer assez vite.
Et au début, j'avais vraiment envie de savoir comment tout cela allait finir, où est ce que l'auteur avait envie de nous emmener. 

Mais j'ai un problème et un gros; je n'aime pas la vulgarité ...j'ai du mal; quand c'est un mot de temps en temps dans la conversation oui mais je n'aime pas le langage ordurier de certains des personnages.

Le côté référence au rock m'a laissée totalement indifférente; je connais les groupes évoqués mais cela n'a aucun interet pour moi. Je parle assez bien anglais mais j'ai quand même pensé à ceux pour qui ce n'est pas le cas, et il n'ya pas de traduction.

Pour tout dire j'ai eu du mal à la finir; les conduites de vie des personnages ne m'ont pas passionnés, je n'ai pas réussi à m'attacher à ce groupe de paumés de tout bord.

Bref je ne suis pas la bonne avocate pour ce livre !

 

En tous cas je remercie vivement Babelio et les éditions Presses de la cité pour ce livre.