http://img.livraddict.com/covers/32/32233/couv52159235.jpg

L'histoire : Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d'un pénitencier dans les années 30, entreprend d'écrire ses mémoires. Il revient sur l'affaire John Caffey - ce grand Noir au regard absent, comdamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes - qui défraya la chronique en 1932.
La ligne verte est le reflet d'un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l'innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique.

Verdict : c'est à l'occasion de mon challenge Trivial que j'ai eu l'occasion de relire cet excellent livre que je n'avais pas relu depuis sa sortie.
Premier aveu : c'est le seul livre que j'ai du Maître, bien que mon frère les possède tous; j'ai la trouille d'en lire d'autres voilà et comme celui n'a rien à voir avec les genre habituel, je m'étais laissée tenter à l'époque.
Et ça a été un grand bonheur de le relire; j'adore ce livre, tout comme j'ai adoré le film; c'est tellement rare d'ailleurs qu'un film soit aussi bon après la lecture.

Je trouve les personnages terriblement bien décrits; on hésite on doute, on aime on déteste, on s'attache et cc'est exactement ce que j'aime dans un livre enter dedans et ne plus pouvoir le lâcher sans compter que j'ai pleuré ( pas cette fois) toutes les larmes de mon corps à la fin. L'auteur nous entraîne dans une sorte de huit clos, dans ce couloir mais pas vraiment car on sort aussi , on revient dans le passé pour comprendre; mais les personnages sont bien là entre eux avec beaucoup de préjugés, raciaux entre autres.

Bref une vraie réussite et je vais même regarder de nouveau le film.

http://img.over-blog-kiwi.com/300x300/0/54/07/81/20140201/ob_721f83_badge-premieresession-tpi.jpg