Couverture Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle

 

L'histoireLe jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l'attendent pour célébrer l'événement, Allan Karlsson s'échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l'espoir qu'elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi, pour le lecteur, un étonnant voyage au coeur du XXe siècle, au fil des événements majeurs auxquels le centenaire Allan Karlsson, génie des explosifs, a été mêlé par une succession de hasards souvent indépendants de sa volonté.

Verdict : longtemps que je voulais le lire et je me demande pourquoi j'ai autant repoussé.

Nous voilà face à un papi centenaire qui  de la suite dans les idées (ou pas); car être centenaire dans une maison de retraite où on ne peut même pas boire un coup, c'est juste pas possible!! et de ce fait autant se faire la malle et s'embarquer dans des aventures rocambolesques qui au vu du passé de ce viel homme ne le sont pas tant que ça; et pour agir, autant être entouré d'une bande de copains qui tiennent la route et qui sont tout aussi particuliers.

Je me suis régalée; les chapitres alternent entre le passé d'Allan (notre centenaire) et le présent; un passé chargé et riche en rencontres extraordinaires; un passé très peu probable et complètement déjanté mais j'ai adhéré sans problème en pensant dans un coin de mon cerveau à Forrest Gump. Un présent qui équivaut à une enquête policière avec un enquêteur fatigué et un procureur imbu de sa personne.

Un très bon moment de lecture en compagnie de personnages décalés et pourtant attachants.