couv72757892

L'histoire : par une journée glaciale, un homme est découvert pendu avec des blessures atroces. L'inspecteur Malin Fors et ses collègues sont chargés de l'enquête. Et celle ci va se révèler difficile car elle implique de nombreuses personnes. Des marginaux, les frères Murvall, des adeptes d'anciens cultes, des ados rebelles aux parents impuissants. Et outre cette sombre affaire, la jeune femme doit aussi veiller sur sa fille de quatorze ans qui est en train de devenir une adulte. Sans compter sa vie privée, quelque peu troublée.

Verdict : il me semble bien que voilà mon premier polar nordique. J'en ai depuis longtemps sur ma Pal mais c'est le premier que j'entame. Et que je dévore. Et pourtant ce n'était pas gagné. Car on sent de suite que l'enquête va être sordide et que l'on va toucher au Mal, à la cruauté humaine.
L'histoire est très bien menée; les personnages s'accumulent avec leurs secrets, parfois récents (qui a violé Maria!) ou enfouis dans la mémoire des maisons de retraite. L"hiver est partout, le froid aussi. L'enquête est lente, on patauge avec Malin, on suit ses pistes et on découvre en même temps la jeune femme (un peu), sa famille et ses collègues qui gravitent autour, avec leurs soucis, leurs points forts et leurs points faibles.
J'ai bien adhéré à ce premier polar et oui j'ai envie de lire la suite car il reste des questions sans réponse. Mais j'ai un peu de mal avec la cruauté humaine surtout avec les enfants. Dur de lire cela, j'ai toujours eu du mal et encore plus depuis que j'ai mes puces. Et même si je savais que les polars nordiques sont durs, parfois gores, j'ai souffert dans les dernières pages.
A suivre donc.