L'histoire : Alix de St André est journaliste; et elle a aussi pris 3 fois le chemin de St Jacques de Compostelle. Le chemin français, le chemin anglais et le vrai chemin, celui qu'on prend en partant de chez soi; elle nous décrit ses aventures, ses déconvenues, ses rencontres, ses rares moments spirituels, quelques paysages et surtout les rencontres qu'elle a fait, celles qui durent et celles qui sont éphémères.

Verdict : j avais repéré ce livre chez Saxaoul, qui nous prouve chaque dimanche avec ses magnifiques photos qu'elle est une bonne marcheuse ;)

Et je n'ai pas été déçue par ce livre; outre le fait que j'ai noté des choses intéressante's, l'auteur nous montre que le chemin est loin du lieu de pélerinage spirituel d'autres fois. Car la plupart des pélerins n'ont pas ou plus la foi ou ont de toutes autres motivations. Et cheminer, faire des rencontres c'est bien mais pas que...la vie en collectivité n'est pas un chemin de roses :) et le surnombre de pélerins n'aide en rien.
Mais visiblement on peut se retrouver accro au chemin car Alix de Saint André l'a emprunté 3 fois, 3 chemins différents, des motivations à divers moments de sa vie. Et elle nous décrit ses péripéties et celles des autres avec beaucoup d'humour.

Un livre agréable qui m'a beaucoup plus, m'a rappelé quelques souvenirs de jeunesse et accentué mes envies de prendre el camino (ce qui devrait se faire l'année prochaine mais par le chemin anglais ; si tout va bien ....)