ATTENTION COUP DE COEUR

51zor8yYSYL__SS500_

 

L'histoire : résumé de l'éditeur :

Dans un pays des Balkans qui se remet douloureusement d’un siècle de guerres, Natalia, jeune médecin, est venue vacciner les pensionnaires d’un orphelinat. Autour d’elle, tout n’est que superstitions. Les épidémies seraient des malédictions, les morts, des forces vives. Ces croyances absurdes, Natalia les rattache aux contes que lui a transmis son grand-père. Lorsqu’elle était enfant, toutes les semaines, il l’emmenait au zoo et lui lisait des passages du Livre de la jungle, dont il ne se séparait jamais. Plus tard, il lui raconta ses rencontres avec l’homme-qui-ne-mourra-pas, un vagabond soi-disant immortel. Quant à l’histoire la plus extraordinaire, celle du tigre, de la sourde-muette et du petit garçon de neuf ans, il l’avait gardée pour lui. Un mystère plus douloureux, plus intime, vient alors s’ajouter au faisceau des légendes. En cherchant à l’élucider, Natalia comprendra les errements des générations passées, et les travers de la sienne.

Verdict : un énorme coup de coeur pour ce livre de la rentrée littérair qui n'est pas encore sorti mais que j'ai eu la chance de lire.
Notre jeune médecin apprend la mort de son grand père, alors qu'elle vient de partir pour une mission de vaccination de l'autre côté de la frontière. Certes elle le savait malade mais le reste de la famille n'était pas au courant. Avec son grand père c'est un monde qui s'effronde et le retour de son passé, des anecdotes, des légendes.
A travers cela, l'auteur nous entraine dans une histoire celle de son héroine mais aussi celle d'une guerre peu comprise, avec des impacts très particuliers sur des populations qui ne comprennent pas, qui subissent pendant mais surtout après les conséquences d'un conflit si flou. C'est à travers la vie de Natalia et de son grand père que sont esquissés les souffrances d'un peuple; juste esquissés car là n'est pas le but du roman: c'est surtout une histoire de famille à travers les ans. Un grand père omni présent dans la vie de Natalia, proche ou lointain selon l'âge de la jeune femme mais qui reste cependant un modèle.
Et le second pan du livre ce sont les légendes que l'on trouve dans les Balkans;  des légendes souvent en rapport avec la mort que ces peuples acceptent sans sourciller et que notre jeune médecin si cartésienne ne peut s'empecher de rapprocher du deuil de son grand père et leurs histoires partagées.
Une écriture qui m'a beaucoup plu, une histoire qui chemine le long de la peine de la narratrice, des légendes qui tiennent la main du lecture, une grande réussite et un joli coup de coeur pour moi.