41uDClWZ1iL__SS500_

L'histoire et verdict : vu que tout le monde a lu ce livre , je ne pense pas que ce soit la peine de le résumer. Attention je ne vis pas au fin fond de l'Amazonie, je connaissais cette saga; on m'avait prêté les deux premiers tomes à sa sortie mais je n'étais pas allée plus loin et l'autre jour à ma toute petite bibliothèque ils y étaient alors je me suis lancée et je vais tout lire cette  fois.
Donc ce tome 1 c'est la mise en place de l'histoire, et surtout la découverte essentielle de nos héros : Bella jeune ado qui déménage pour aller habiter avec son père dans une ville dont la caractéristique essentielle est le mauvais temps, pluie, neige, crachin , brouillard, tout pour donner envie. Et puis Edward, le beau, le magnifique, le mystérieux bref l'idéal masculin à un détail près, ce cher Appolon est un vampire. Détail peu ordinaire mais qui ne saurait faire oublier toutes ces qualités à Belle qui est bien sûr raide dingue de beau gosse buveur de sang. Sauf que non, Edward et sa famille sont des cas à part qui ne veulent pas tuer des humains mais uniquement des animaux pour survivre. Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais rien n'est simple car ces gentils vampires ne sont pas des cas uniques et nombre d'entre eux chassent l'humais pour le déjeuner. Et Bella semble être un mets de choix. Sans compter sa capacité innée à s'attirer des ennuis et sa maladresse hors norme.
Cette série lue par des millions de personne ne pouvait donc pas me laisser indifférente. Mon coeur de midinette s'enflamme à la pensée d'un beau jeune homme qui passerait ses nuits à me regarder dormir en me disant au bout de quelques semaines que je suis "sa vie". Stephenie Meyer a su mettre du vampire sans trop de sang, et l'histoire d'amour est au premier plan. Les personnages sont interessants et nombreux, certains pour le moment un peu décoratifs. J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture  de Stephenie Meyer où je ne déplore aucune longueur. L'histoire outre le côté vampire, montre également l'éveil des sentiments des ados et leur comportement.
Comme tant d'autres, je me suis donc laissée séduire par le livre qui permet de passer un bon moment sans trop réfléchir à part sur l'éventuelle existence des vampires parmi nous, idée qui je l'avoue honnêtement me terrorise littérallement même à 30 ans passés.