51SAQ1J4R2L__SS500_

Histoire : quatrième de couverture : Un matin, vous vous réveillez tellement fatiguée que vous vous recouchez sur-le-champ. Vous pleurez sans raison. Vous avez mal partout. Vous faites le tour des médecins. Rien. Vous n'avez rien. Si. Une jolie petite déprime. " Ce n'est rien ! Prends sur toi ! " s'exclament certaines de vos copines. " Tu n'as pas honte de te plaindre quand il y a tellement de gens plus malheureux ! " Oui, vous avez honte. Vous traînez comme une zombie dans votre vieille robe de chambre en marmonnant : " Je suis nulle ! Je suis moche! " Vous ne vous coiffez plus. Vous vous bourrez de chocolat. Encouragée par Petite Chérie, vous allez voir un psy. Il écoute vos propos incohérents et vous prescrit des médicaments que vous avalez en douce de l'Homme et contre l'avis de Fille Aînée. Après avoir failli divorcer, envisagé de tuer une dénommée Florence - grande amie de l'Homme -, songé à vous suicider, vous vous retrouvez un jour guérie. Si, si. Ouf ! Vive la vie

Verdict : je n'étais pas sûre de l'avoir déjà lu alors après avoir vu chez Edelwe, un post sur l'auteur, je me suis lancée à le (re?) lire.
Et bien si je n'ai pas été tordu de rire sur cette lecture, j'ai passé un bon moment quand même. Notre héroine est sujette à une dépression. Mot que bien sûr personne ne veut entendre dans son entourage. La dépression ca n'existe pas, les psy sont des médecins pour les fous et les médicaments des horreurs qui vont vous détruire.
Un sujet traité avec beaucoup d'humour et une approche très réaliste. L'écriture est vive, drôle. Et ce qui me plait le plus apèrs coup, c'est que n'importe qui pourrait raconter sa vie de cette façon; l'idée m'a même effleurré d'ouvrir une rubrique, je-vous-raconte-ma-vie-à-la-façon-de-nicole-de-buron.
Et je me suis beaucoup fait rire.Bref passons cette digression.
Notre héroine est vraiment au fond du trou; elle se trouve grosse, vieille, abandonné, pense que son mari la trompe, que ses enfants ne la comprennent pas et tentent régulièrement de se brouiller avec ses copines ou famille.
Cette lecture réjouissante permet de se rendre compte que nous sommes tous pareils, soumis aux mêmes pressions de devoir mener de front, carrière, enfant, de lutter contre les dictacts de la minceur et de la mode aussi.
Un bon moment de lecture qui fait sourire.