51_lhYEUyML__SS500_

L'histoire : enfin rentrée auprès de son peuple, notre  jeune princesse et ses amis font une triste découverte : sa mère, la reine, aurait été enlevée par les marchands d'esclaves. Faisant fi du danger, Tchinza et ses amis anglais David et son fils Damian, le guerrier shona Kouzi et son espiègle petit serviteur Moutiti décide de partir sur le champ la sauver afin de lui rendre son trône que la sorcière de la tribu s'est appropriée.
Après le voyage jusqu'à Zanzibar, Tchinza découvre avec surprise cette ville, ses habitants et leurs coutumes. Sa mère a été vendue comme esclave au harem du sultan au service d'une de ses épouses. Il va falloir trouver un stratagème ingénieux pour la sortir de là , mais nos héros ne sont jamais à court de ressources.

Verdict : j'avais reçu le premier tome de la part d'Enna lors de mon tout premier swap organisé par Emmyne. Je voulais donc connaître la suite. Toujours dans une écriture aisée, avec de belles descriptions, l'auteur entraîne nos héros dans Zanzibar pour aborder le problème délicat de l'esclavage. Comme ce fut le cas, les marchands d'esclaves ont certes enlevé la reine mais avec la complicité de la sorcière qui a été rétribuée pour ses services. Un problème abordé avec beaucoup de justesse mais aussi de sensibilité comme dans la description des conditions de rétention des esclaves. Il ne faut pas oublier que ce livre est un roman jeunesse qui s'adresse aux jeunes à partir de 11/12 ans. C'est donc une première approche.
Nos héros sont toujours sympathiques, le petit Moutiti ne manque jamais de culot pour son âge et sa condition de serviteur. Nos ados, la princesse, Damian et Kounzi connaissent aussi les premières affres de la jalousie et donc de l'amour; la princesse les apprécie tous les deux mais elle sait qu'il faudra un jour choisir. Tous ne manque pas d'audace quand il s'agir d'agir pour délivrer la mère de Tchinza et retourner dans leur pays et leur tribu. Un plus, la description de la vie des femmes du harem et de leur manque de liberté, des esclaves à leur manière dans une cage dorée certes mais avec des barreaux bien présents.
Le récit est donc toujours aussi agréable que le premier tome. La princesse et les deux jeunes garçons ont grandi au cours de leurs aventures et se sont assagis; leurs valeurs sont toujours bien présentes, courage, persévérance...
Un bon roman donc qui me permet d'aborder mon challenge Safari Littéraire :).

afrique