51dcMfno1hL__SS500_

L'histoire : jeune homme ambitieux, Louis se trouve malgré lui, hébergé par son protecteur. Après quelques temps passés sous son toit, il se rend compte qu'il est amoureux de la femme de celui-ci et qu'elle lui rend son amour. Mais une mission importante s'impose à lui et il doit partir au Mexique pour deux ans; c'était sans compter l'arrivée de la Guerre qui le coupe pour de nombreuses années de celle qu'il aime et la vie continue.
Neuf ans après, il retourne en Europe et revoit enfin son ancien amour.

Verdict : j'ai retrouvé beaucoup de plaisir à lire Sweig car je n'avais pas oublié Vingt-quatre heures dans la vie d'une femme que j'ai lu il y a très longtemps.
Louis est fou amoureux de cette femme; cette mission le coupe d'elle mais il compte les heures, les jours, les mois, lui écrit de longues lettres, de véritables journaux dans lesquels il narre chaque minute de sa journée; la jeune femme répond à son amour. La Guerre vient tout boulverser; le temps passe et Louis construit sa vie finalement au Mexique; des reprises de contact par lettre ont lieu après la guerre mais les retrouvailles physiques ne  sont pas encore là; ses affaires l'amènent dans son ancien pays et il veut renouer contact.
Ces retrouvailles tant d'années après troublent nos deux anciens amoureux.
La question est là : qu'attendent-ils de ces retrouvailles?
Sweig amène une fois encore à s'interroger sur l'Amour. La brève mais intense relation qui a lié à les deux personnages peut elle avoir résistée au temps? Est ce que le fait que cette relation ait été interrompue contre leur gré à tous deux, par la force des évènements change quelque chose au temps qui passe. Ou bien Louis en voulant à tous prix revoir cette femme et concrétiser plus avant leur relation ne court-il pas seulement après les images de son passé au delà du véritable amour qu'il a pu porter à cette femme.
C'est la question du livre; une histoire d'amour certes mais une histoire d'amour qui tourne aussi autour du rapport au temps et à l'espace et à l'éloignement. Peut on oublier son premier amour ou doit on courir après, court on après l'amour ou après l'image idéale qu'on avait pu avoir, ou est ce tout simplement après sa jeunesse...
J'ai beaucoup aimé l'écriture de Sweig qui dans cette courte nouvelle pousse le lecteur à se poser les mêmes questions. Et puis peut etre peut on tous être confronté à ce genre de situation se retrouver face à son passé ou vouloir le retrouver coute que coute. Un livre qui m'a touché par son intemporalité donc; un court mais bon moment de lecture qui me permet de réaliser la moitié de mon challenge :)

Logo_Zweig_gros