untitled

L'histoire : Arthur règne toujours et a établi une paix qui semble durer. Il n'a toujours pas d'héritier mais refuse de répudier Guenièvre malgré son comportement adultère avec Lancelot, comportement que de nombreux chevaliers réprouvent en silence. Peu à peu Arthur abandonne l'ancienne religion et Avalon qui lui a pourtant confié Excalibur. Après le decès de Vivane, Morgane se sent bien seule pour défendre ses croyances. Elle lutte dans l'ombre sans savoir exactement si elle fait plus de bien ou de mal. Son fils, fruit de ses amours avec Arthur lors de la cérémonie des feux de Beltane, attend lui aussi son heure. Les forces s'assemblent et vont bientôt s'opposer.

Verdict : j'ai préféré ce tome au premier. Les intrigues se font et des rebondissements ont lieu comme la trahison de Kévin. Les années passant, de nombreux chevaliers meurent et Avalon est peu à peu désertée de ses habitants et peu de prêtresses viennent encore. Guenièvre est égale à elle même; je ne l'avais pas aimé dans le un, je poursuis dans le deux; je ne réprouve pas son comportement avec Lancelot mais sa conduite envers le Roi, son entêtement dans ses croyances. L'apparition imprévue du Graal redonne une nouvelle force à la Table Ronde mais n'apporte pas de solution au royaume d'Arthur.
Au fond, chaque partie reste ancrée sur ses positions sans essayer d'évoluer sauf peut être Kévin qui tente de concilier les deux mondes. J'ai passé un bon moment au côté de Morgane, de ses amours, de ses sacrifices et de ses erreurs aussi. Un peu de magie ne fait pas de mal et j'aime lire l'évocation de ces croyances qui furent celles de nos lointains ancêtres.