51_4bUSO5_L__SS500_

L'histoire : David a 12 ans lorsqu'il perd sa mère. Il habite  à Londres avec son père et assiste au début de la 2ième Guerre Mondiale. Mais son père se remarie avec Rose et rapidement il se retrouve avec un petit frère. Beaucoup trop rapidement à son goût; il n'accepte pas ce remariage et ce nouveau demi frère Georgie; il aimerait qu'ils disparaissent tous les deux. Surtout que depuis la mort de sa mère et l'annonce du remariage de son père il a des crises. Il entend les livres parler et voit un homme mystérieux se promener dans sa chambre. Une nuit, David entend sa mère l'appeler; il descend dans la jerdin et au moment où un bombardier s'écrase, il se retrouve propulsé dans un autre monde parallèle peuplé de  créatures étranges, de trolls, de harpies, d'hommes-loups et surtout de l'Homme Biscornu qu'il retrouve sans cesse sur sa route. Pour retourner dans son monde il doit rencontrer le Roi de cet étrange royaume. Pour se faire, il va être aidé par le Garde Forestier puis par un chevalier. Face à de nombreuses épreuves, David est souvent tenté d'accepter un marché que lui propose l'Homme Biscornu, le nom de son petit frère contre le retour dans son monde. Mais David ne sait que choisir et il devra aller jusqu'au bout de sa quête pour décider ce qu'il convient de faire.

Verdict : volontairement, j'ai choisi de ne rien lire sur ce livre autre que le 4ième de couverture. Je ne savais donc pas à quoi m'attendre.
J'ai aimé les aventures de David, compris sa souffrance de voir sa mère si vite "remplacée" et un nouveau mode de vie lui être imposé. Dans une période difficile pour les adultes avec le début de la guerre et les bombardements allemands, les problèmes de David semblent bien pales pour ses parents et ressemblent surtout à de la jalousie. Son arrivée dans ce monde va transformer David. La peur va le tenailler tout le long des rencontres avec des créatures souvent cruelles, toujours étranges qui cherchent souvent à lui faire du mal. Ce monde traversé par les contes de fées qu'il connait parfois, qu'il découvre aussi. Heureusement les rencontres avec le Garde Forestier et le chevalier vont aussi le grandir, lui apprendre le courage, la confiance. Cet apprentissage dans un monde de contes est original, surtout que les fins des contes ne sont pas toujours celles que l'on croit.
L'acceptation de la mort de sa mère va surtout être la clé de sa quête mais aussi l'espoir de rentrer chez lui. Pour cela, il faut aller jusqu'au bout, rencontrer le roi et comprendre l'énigme qui régit cet univers.
Ce conte fantastique a donc été un bon moment de lecture qui m'a vite conquise car une fois dedans, j'ai eu du mal à le lacher. Si la violence est présente et assez dure quand même, du moins pour moi car elle touche des enfants et du coup mon hypersensibilité, je me suis facilement projetée dans ce livre en me souvenant de mes propres peurs et de mes propres lectures.

Un bon 4/5 et c'est donc mon 3ième livre dans le cadre du challenge 1% 44067202_p

Je remercie beaucoup Blog-O-Book (BOB pour les intimes) et les éditions l'Archipel de m'avoir permis de découvrir le premier conte fantastique de John Connoly.