51iaSpEfGYL__SS400_

L'histoire : Algonde après avoir quitté Mathieu, se retrouve auprès de sa jeune maitresse, parée comme elle de belles robes. Si l'attachement que Philippinne lui porte fait jaser, Algonde lui rend volontiers son amour. Pourtant elle préférait de loin sa vie près de Mathieu si simple. Grâce à sa rencontre avec la sorcière de Sassenage avant le départ, la jeune femme est mieux armée contre le mal. Mais entre Marthe qui cherche à deviner quel secret se cache dans son ventre, et le chevalier Philibert de Montoison qui cherche toujours à faire sienne sa maîtresse, Algonde a fort à faire pour ne pas désespérer. Enguerrand de son côté a sauvé Mounia, une des anciennes femmes de Djem et s'en est épris. La prophétie les rattrape soudain alors qu'ils attendaient en Sardaigne l'occasion de ramener la jeune femme chez son père. Les destins liés de nos héros se rapprochent de plus en plus du dénouement.

Verdict : comme le premier tome où je n'étais pas emballée mais plutot curieuse, je reste sur la même veine.  Si l'intrigue devient plus complexe avec le retour de Jeanne et de nombreuses révélations sur les véritables desseins de Mélusine et de la prophétie, je n'arrive pas à éprouver quoique ce soit pour les personnages (bon sauf pour Marthe mais à part la détester je ne vois pas). . Les évènements sont nombreux et tiennent  le lecteur en haleine et de nombreuses clés sont présentes pour comprendre le futur de nos héros. Algonde comme Philippine gagnent en maturité alors que Mathieu se nourrit autant de haine contre le baron que de son amour pour Algonde.La place d'Enguerrand se précise; lui aussi fuit Algonde dont il est amoureux depuis l'enfance ( ça, c'est le genre de cliché qui m'agace mais bon je fais avec) . Mélusine est bien moins présente mais ses desseins commencent à être connus. Un tome donc indispensable pour mieux apprécier le premier.
Il me faut donc emprunter le tome 3 en espèrant connaître le dénouement, lors de mon prochain passage à la médiathèque.